Je me ferai un plaisir de vous indiquer mes suggestions touristiques lors de votre arrivée. Voici un aperçu.


L'ABBAYE
Histoire
Cluny fut fondée en 910 grâce à un don de Guillaume d'Aquitaine. L'abbaye fut donnée à Bernon, abbé de Baume, pour y fonder un monastère de douze moines vivant sous la règle de saint Benoît. La nouvelle abbaye dépendait directement du Saint-Siège, échappant ainsi à toute autorité seigneuriale ou épiscopale. L'abbé était élu en toute indépendance par les moines. Cette autonomie ainsi qu'une lignée d'abbés de tout premier plan -Maïeul (948-994), Odilon (994-1059) et Hugues (1049-1109)- permirent à Cluny de prospérer. L'abbaye interpréta la règle de saint Benoît en donnant la première place à l'Office divin, avec une insistance sur la beauté de la liturgie et de son cadre architectural, ainsi qu'à l'hospitalité et à l'aumône. Les travaux manuels et l'étude passèrent au second plan, ce qui n'empêcha pas les moines de Cluny d'être actifs dans l'université de Paris au XIIIe siècle.
Le succès de Cluny ne cessa de grandir aux Xe et XIe siècles. L'abbaye, qui attirait beaucoup de vocations, fut sollicitée pour de nombreuses fondations, et d'autres monastères l'appelèrent pour les aider à se réformer. Au début du XIIe siècle, Cluny était à la tête d'un ordre qui comptait 1184 monastères, disséminés dans toute l'Europe occidentale. L'abbé de Cluny fut alors un des personnages les plus puissants de la chrétienté. L'ordre exerça une grande influence sur la réforme de l'Église, apportant son aide à Grégoire VII pour renforcer l'autorité de la papauté en Occident. Mais le système clunisien avait ses lourdeurs en raison de la centralisation de l'ordre. La richesse de Cluny conduisit l'abbaye à entrer dans le système féodal. Aussi Bernard de Clairvaux, au XIIe siècle, critiqua vivement Cluny pour son attachement à l'argent et au pouvoir, et proposa une interprétation plus austère de la règle de saint Benoît. L'abbaye de Cluny disparut en 1790, lorsque les vœux religieux furent interdits par la Révolution française.
Architecture
Deux premières églises furent construites à Cluny, l'une à la fondation, l'autre dans la seconde moitié du Xe siècle. Mais c'est l'abbé Hugues qui décida en 1088 de la construction d'une nouvelle église qui témoignerait de la puissance du monastère. L'autel majeur fut consacré par le pape Urbain II en 1095 et la construction de l'abbatiale semble avoir été très rapide, même si le narthex et ses deux tours ne furent terminés qu'au XVe siècle. Jusqu'à la construction du nouveau Saint-Pierre de Rome au XVIe siècle, Cluny fut la plus grande église de la chrétienté. Elle mesurait 187 m de long (en comptant le narthex) et sa voûte en arc brisé s'élevait à 30 m. Cet édifice fut considéré comme le joyau et l'accomplissement de l'art roman bourguignon, avec son plan en croix de Lorraine aux deux transepts à bras inégaux, ses cinq nefs, ses quatre clochers, son chœur à chapelle rayonnante, son magnifique déambulatoire, la richesse de ses sculptures, en particulier celles des chapiteaux du chœur conservées aujourd'hui au musée de l'abbaye et représentant les huit tons du chant grégorien.
Il ne subsiste aujourd'hui de la grande église de Cluny qu'un seul clocher avec le bras sud du grand transept. Elle fut démolie entre 1798 et 1823, victime du vandalisme et de la cupidité des marchands. Cependant, de nombreuses églises furent construites sur le modèle de Cluny dans les diverses fondations de l'ordre et conservent aujourd'hui le témoignage du roman clunisien : Saint Marcel-lès-Chalons, Romainmôtier, la Charité-sur-Loire, Souvigny.
Source : http://membres.multimania.fr
L'Abbaye de Cluny
Document d'appel 2012


LE BOURG MONASTIQUE
Dès les Xème et XIème siècles, une ville prospère se développe auprès de l'abbaye. La qualité de l'architecture et du décor des maisons en témoignent toujours aujourd'hui, ainsi que ceux des églises paroissiales Saint-Marcel et Notre-Dame.
La surface de cette emprise urbaine, définie dès le XIIème siècle, et maintenue jusqu'à nos jours, est soulignée par la présence de remparts, de portes et tours.
Suivez l'agneau... nouveauté
Découvrez le nouveau circuit de découverte du bourg monastique en suivant l'agneau du départ de l’office de tourisme. Ce nouveau cheminement piéton ponctué de clous en bronze à l'effigie de l'agneau pascal (représenté sur la clé de voûte de l'avant-nef de la grande abbatiale) a été créé en partenariat avec la ville de Cluny et le centre d'études clunisiennes et permet d'aller à la rencontre de rues pittoresques, de points de vue insolites et de quartiers animés.


LE MUSÉE D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE
Un des plus importants fonds lapidaires d'Europe
Le musée d'art et d'archéologie installé dans le somptueux palais abbatial Jean de Bourbon abrite des oeuvres marquantes de la sculpture médiévale provenant de l'abbatiale et du bourg monastique. Sont également présentés 4000 ouvrages, des pavements in situ de la fin du Moyen-Age, une maquette de la ville au XIIIème siècle, ainsi que des expositions temporaires.

L’HÔTEL-DIEU
Fondé en 1646 grâce au legs de Julien Griffon, prêtre de l'église Notre-Dame de Cluny, l'Hôtel-Dieu a été élevé au début du XVIIIème siècle à l'initiative du Cardinal de Bouillon, abbé de Cluny, selon une architecture simple et fonctionnelle suivant les plans de l'architecte Bénard de Lyon.
Il se compose d'un bâtiment principal accueillant en son centre la chapelle et, de part et d'autre, les deux grandes salles des malades.

Vous découvrirez dans l'Hôtel-Dieu :
La chapelle avec sa remarquable fresque contemporaine de l'artiste Marc-Camille Chaimowicz, les statues en marbre de Carrare du sculpteur Pierre Legros Le Jeune appartenant au mausolée que le Cardinal de Bouillon souhaitait édifier dans l'église abbatiale de Cluny et divers éléments mobiliers provenant de l'abbaye de Cluny.
La salle Saint-Lazare et ses salles d'exposition renfermant de nombreux témoignages du passé de l'établissement.
Dans l'aile sud du bâtiment, l'apothicairerie, de style Empire, présentant une intéressante collection de faïences et d'étains et la salle des Administrateurs décorée de nombreux tableaux et portraits.


LA TOUR DES FROMAGES
Depuis le sommet de la Tour des Fromages, découvrez un superbe panorama de la ville, de l'abbaye et des environs.
La Tour des Fromages, tour d’enceinte de l’abbaye, appelée autrefois tour des fèves, vous permettra de conserver d'inoubliables souvenirs de votre visite à Cluny.
Cette visite est non guidée mais elle est enrichie par le commentaire détaillé qui vous est remis. Un film de présentation de Cluny vous est proposé à l’entrée.
Du haut de la Tour des Fromages, vous pouvez manipuler un dispositif de réalité augmentée et ainsi redécouvrir la grande église abbatiale Cluny III dans son ensemble et dans le contexte de la ville d’aujourd’hui…Comme si elle était toujours là, dans son intégralité, côtoyant les voitures et les rues goudronnées ! Réalisée par la société on-situ, propriété d’Arts et Métiers ParisTech et exploitée par l’Office de Tourisme avec le soutien de l'association "les Amis de Cluny", cette borne fait partie d’un réseau de 4 bornes dites [ray-on]. Entrée par l'Office de Tourisme.


LE HARAS NATIONAL
Entre culture et sport, le cheval sous toutes ces facettes à Cluny !
A la création du dépôt d'étalons de Cluny, ville reconnue dans le monde entier grâce au rayonnement passé de son abbaye, en 1807 par Napoléon Ier, il fut naturel de loger les premiers étalons dans les écuries Saint-Hugues rattachées à l'abbaye de Cluny. Les bâtiments qui abritent aujourd'hui une quarantaine d'étalons de l'effectif ont été construits entre 1814 pour la plus ancienne écurie et 1880. Le cheval, lien entre sport et culture, devient non seulement un trait d'union entre un projet important de valorisation culturelle de l'abbaye mais aussi le facteur d'un développement d'un pôle hippique sportif, Equivallée, validé et porté par le département. Le Haras national est aujourd'hui l'un des éléments essentiels de ce vaste projet grâce à l'appui du Conseil régional de Bourgogne, du conseil général de Saône-et-Loire et de la municipalité. Ce projet vise à aménager de nouveaux équipements hippiques (manège, boxes, carrière, parking...) reliant dans un même ensemble, le Haras national, l'hippodrome et le club hippique. Une nouvelle ère commence pour l’établissement des Haras nationaux qui va se rapprocher de la prestigieuse Ecole nationale d’Equitation de Saumur, pour donner naissance à l’Institut français du Cheval et de l’Equitation.


CLUNY, SECRETS DE MAISON
Des visites insolites au coeur de Cluny
Un groupe de propriétaires vous offre la possibilité d'une découverte originale de Cluny et de ses secrets… Huit boucles à thèmes sont à votre disposition, chacune permettant de pénétrer dans une ou deux maisons. Ces visites sont guidées par les propriétaires, ce qui en fait le charme, et elles ont le parrainage du Centre d'Études Clunisiennes !
Dans ce programme, les propriétaires tenteront de vous faire sentir ce qu'est et ce que fut Cluny à travers les âges et les histoires, vous pourrez découvrir des maisons médiévales, des maisons classiques, des jardins et des escaliers, des façades et des cours, mais ces découvertes seront vivantes et parfois surprenantes.

LES ROUTES THÉMATIQUES DU CLUNISOIS

L’ancienne cité bénédictine est située au cœur d’un ensemble de villages bucoliques où foisonnent sites naturels et historiques d’une grande richesse. Entre la plaine de la Saône, les monts granitiques du Beaujolais au Sud et les vallonnements du charolais à l’ouest, le Clunisois, avec ses reliefs ocre, roses et rouges est une terre de contraste.
Toutes les vallées sont tapissées de gras pâturages, de prairies et de forêts. Les vignes, témoins sur pieds du Mâconnais tout proche, s’intègrent dans le paysage. Ce territoire constitue aussi, avec la multitude d’églises et chapelles égrenées dans la campagne, un prestigieux jardin roman. Pour le sillonner et en découvrir le patrimoine, rien de mieux que de suivre quelques unes des routes thématiques qui sont proposées.

  • Art roman côté vignes : Le départ et l'arrivée de ce circuit ont lieu à Cluny. Les paysages des villages traversés sont souvent marqués par l'activité viticole.
  • Route des vins du Maconnais/Beaujolais : Le Mâconnais, plus vaste des vignobles de Saône-et-Loire, s’étend entre les vallées de la Grosne et de la Saône.
  • Art roman côté bocage : Le départ et l'arrivée de ce circuit ont lieu à Tournus. Les paysages des villages traversés sont typiques des bocages présents en Bourgogne du sud.
  • Sur les pas d’Alphonse de Lamartine : Alphonse de Lamartine naît à Mâcon en 1790 et passe toute son enfance à Milly.


LES CHÂTEAUX
Au cœur de paysages et de jardins magnifiques, de nombreux châteaux de l’époque médiévale au XIXème siècle vous proposent un florilège de l’art français et une évocation du passé historique du Clunisois.
Une documentation intitulée « la Route des châteaux en Bourgogne du Sud » décrivant les spécificités de chaque château du territoire est disponible gratuitement à l’office de tourisme. Certains d’entre eux (les châteaux de Berzé-le-Châtel, Brancion et Pierreclos) ont adopté une formule « pass » qui vous permet, pour une entrée payante, de bénéficier d’une entrée réduite dans un autre château partenaire.

  • Château de Cormatin : Construit à partir de 1605, Cormatin abrite les "salles dorées", le plus riche appartement peint d'époque Louis XIII (1628), parfaitement conservé.
  • Château médiéval de Berzé-le-Châtel : Défendant l'abbaye de Cluny, Berzé est la plus importante forteresse de Bourgpogne du Sud avec ses treize tours construites du XI au XIVème siècle.
  • Château de Saint-Point : Le château de Lamartine à Saint-Point fut acheté en 1801 par le père du poète, Pierre de Lamartine, chevalier de Pratz.
  • Château de Pierreclos : Entre Cluny et la Roche de Solutré, venez découvrir la vie quotidienne au Moyen Age, visiter les caves voûtées du château.
  • Château de Brancion : Campé sur un éperon rocheux, Brancion domine les vallées de la Saône et est le témoin de 1000 ans d’histoire de la Bourgogne.


LES GROTTES
Une des originalités de cette région Sud Bourgogne est la présence de deux grottes de première importance.
Mentionnées dans des textes avant la Révolution, elles ne furent guère prisées avant la seconde moitié du XXème siècle. Redécouvertes alors, notamment par le développement de la spéléologie, elles sont devenues aujourd’hui des lieux de visite incontournables pour petits et grands. Et pour les passionnés, il s’agit surtout d’une incomparable vitrine sur la préhistoire et la paléontologie locales.
Le premier site, les grottes de Blanot, offre une descente en profondeur et la découverte des œuvres géologiques produites au fil de millions d'années. Le deuxième, les grottes d’Azé, propose la visite d'une très belle rivière souterraine et expose de rares éléments préhistoriques.

  • Grottes de Blanot : Vaste réseau aménagé avec de nombreuses salles riches en concrétions (stalagmites, stalactites). Vitrine sur la préhistoire et la paléontologie locales.
  • Grottes d’Azé  : Site préhistorique classé. Paléontologie de classe internationale (de 250 000 à 10 000 ans). La grotte préhistorique, la caverne aux mille ours : 200m de parcours aménagé.


VOIE VERTE
Aménagée par le Conseil Général de Saône-et-Loire, la Voie Verte est un itinéraire permettant de sillonner le département sur presque 120 kms qui suivent le tracé des anciennes lignes de chemin de fer.
Itinéraire entièrement balisé et sécurisé, réservé aux véhicules non motorisés, et recouvert d’un revêtement entièrement roulant, la Voie Verte offre la possibilité, seul ou en famille, de se promener ou de faire du sport à pied, à vélo, à roller…

Tout le long, des services sont proposés :
parkings
points d’eau-sanitaires
aires de pique-nique
locations de vélos…
C’est un moyen unique de découvrir les richesses environnementales et culturelles de la région Sud Bourgogne, par le biais d’un parcours authentique et naturel qui serpente entre Saint-Léger-sur-Dheune et Charnay-les-Mâcon en passant par Chalon-sur-Saône et Cluny.
Certains circuits de randonnée pédestre sont praticables à VTT. Se renseigner auprès de notre office de tourisme.
Alors n'hésitez plus, et profitez de la Bourgogne autrement…
N'hésitez pas à découvrir l’ensemble des boucles de randonnées qui permettent, à partir de ce fil, de sillonner l’ensemble du territoire. L'accès à partir de Cluny est très aisé, il suffit de se rendre au parking de l'ancienne gare.


BALADES À CHEVAL
La Saône-et-Loire propose les "pistes vertes" aux cavaliers souhaitant pratiquer la randonnée sur des itinéraires balisés.
Les pistes vertes
Créés à l'initiative du CDTE 71 (Comité Départemental du Tourisme Equestre), ces itinéraires empruntent essentiellement des sentiers naturels existants.
Sur ces parcours, ou à proximité, des gîtes, chambres d'hôtes, hôtels, restaurants, campings, proposent des services équestres.
Des haltes bivouac avec points d'eau, barres d'attaches, pour l'accueil des cavaliers et leurs montures sont à disposition dans les anciennes gares de Givry, Saint-gengoux-le-National et Cormatin.



My selection among the partners of the Tourist Office

La Locanda
CLUNY

03 45 47 85 86#06 03 30 31 46

8, rue de la République 71250 CLUNY

Description:

Épicerie fine italienne proposant produits artisanaux et bio, vin, charcuterie et fromages. Dégustation des produits à la vente avec un verre de vin italien. Plat à emporter ou restauration sur place.

Chez La Louise
CLUNY

06 12 21 48 67

11, rue Abbatiale 71250 CLUNY

Description:

Glacier / Petite restauration / Épicerie du terroir bourguignon. Vous trouverez en cet endroit atypique le plaisir du terroir bourguignon le tout, sur une gaufre. Et l'été, les gourmands pourront déguster plus de 18 parfums de glaces artisanales.

Au Plaisir Dit Vin (initiation à la dégustation)
0.1 km
CLUNY

03 85 59 16 29

19, rue Mercière 71250 CLUNY

http://www.auplaisirditvin.fr

Description:

Dégustations commentées sur réservation pour un groupe de 8 à 20 personnes. De 19h à 20h, apéritif dégustation de 2 vins régionaux accompagnés de fromages de chèvre locaux.

CluneTour - Visite numérique de la Cité-abbaye
0.1 km
CLUNY

03 85 59 05 34

6 Rue Mercière 71250 CLUNY

http://www.cluny-tourisme.com

Description:

CluneTour est incontestablement la visite autoguidée de la Cité-abbaye de Cluny la plus détaillée à ce jour ! Développée par la société Paztec avec le concours de la Fédération Européenne des Sites Clunisiens, elle est disponible en trois langues avec textes fournis et médias détaillés dont les fameuses images de réalité augmentée. CluneTour utilise toute la puissance du fond documentaire de Clunypedia et remet Cluny au cœur de son réseau européen. Des Portes d’Honneur à la Tour des fromages, en passant par le Palais Jean de Bourbon (musée d’art et d’archéologie), les vestiges de la grande abbatiale, le cloître, le farinier et le cellier des moines + 3 circuits de découvertes de la cité médiévale et ses maisons romanes. Disponible toute l’année à l’Office de Tourisme en français, anglais et allemand et en téléchargement. Les tablettes sont désinfectées après chaque utilisation.

La piste de la vigne et du vin
0.3 km

Description:

De Santenay (Côte-d’Or) à Cluny, l’itinéraire pénètre sur 3 journées au cœur du vignoble de la Côte Chalonnaise.

Musée d'Art et d'Archéologie de Cluny
0.1 km
CLUNY

03 85 59 12 79

Palais Jean de Bourbon Parc abbatial 71250 CLUNY

Description:

Le palais Jean de Bourbon, musée d’Art et d’Archéologie, est un rare exemple de logis seigneurial gothique flamboyant avec de vastes salles d’apparat ornées de cheminées monumentales. Il abrite les œuvres marquantes de la sculpture médiévale de Cluny, provenant du bourg et de l’abbaye. A ne pas manquer : la reconstitution à l’échelle 1 d’une partie du Grand Portail de Cluny III (tympan, linteau, voussures, jambages), chef-d’œuvre de la sculpture romane, et son film. La bibliothèque ancienne conserve de rares imprimés hérités de la bibliothèque des clunisiens. Du Palais on accède au parvis belvédère de la grande église abbatiale, aux vestiges de son avant-nef et de ses cinq nefs, à la grande cour de l’abbaye, entre l’hôtellerie Saint-Hugues (XIe s.) et le Palais du pape Gélase.

Vinaigrerie de l'Abbaye
CLUNY

06 09 28 62 41

9 rue de la République 71250 CLUNY

https://www.vinaigreriedelabbaye.com/

Description:

La Vinaigrerie de l'Abbaye est née de la volonté de Victor GAYET, ingénieur en agriculture et agroalimentaire, de produire un aliment à la fois traditionnel, naturel gourmet et thérapeutique : "Le vinaigre de cidre que nous produisons est intégralement réalisé en fût de chêne et vieilli pendant 12 mois. La base reste un jus de pomme bio, qui est transformé en cidre puis en vinaigre. Nous respectons les étapes naturelles d'une méthode d'acétification ancestrale. Chez nous, il n'y a pas de chauffage, ni d'oxygénation. On laisse faire le temps et la nature. Ceci garantit un produit de qualité gastronomique exceptionnelle où les arômes acidulés de la pommes se mêlent à ceux du bois. Ensuite, les fruits sélectionnés par nos soins pour leurs arômes, entre en jeux. Nous avons ainsi développé une gamme de vinaigres aux saveurs variées tout en valorisant le terroir qui nous entoure. La majorité des matières premières sont locales, et très majoritairement bio. C'est une lente macération à froid des fruits frais qui permet d'enrichir et de teinter nos vinaigres." A la vinaigrerie de l'Abbaye, il n'y a pas d'arôme artificiel, pas de colorant, pas de conservateurs... Un brin de patience, une pincée de savoir-faire, des ingrédients rigoureusement sélectionnés et l'on peut "simplement" laisser le temps et la nature faire leur oeuvre !

All the information:

Office de Tourisme de Cluny Sud Bourgogne